Décès de mon enfant

Bienvenu aux parents endeuillés
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [b]entre souffrance et appaisement[/b]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
babybell
Invité



MessageSujet: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Mar 25 Mai - 16:29

[b] code3
cela fait déja presque 10 mois que tu nous a quitté;aprés un terrible accident de la route,on étaient la:papa;maman avec toi;mais pourquoi toi!!
ç tjrs aussi dur d'en parler,mais au fond de moi aprés la détresse,je sens une main d'ange se poser sur mon coeur brulant pour l'apaiser.
je t'es perdu mon bb un jour d'été;1 mois jour pour jour,papa s'en va à son tour....je hurle ma douleur,je n'en peux plus....ç trop.
le temps passe,je parle de toi tous le temps;et pourtant parfois ,je pense vivre à coté de ma vie....les gens me disent :mais comment tu fais?et pourtant malgés mon attitude digne,sous ma couette je pleure toutes les larmes de mon corps.
à mon bébé amélya;a mon papa
je vous aime,je sais que vous etes là
Revenir en haut Aller en bas
Elcy
Langue pendue


Féminin
Nombre de messages : 274
Age : 62
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Décès de mon enfant :: Perte d'un enfant :: Autres :: [b]en   Jeu 27 Mai - 6:50

Courage Babybell....pas de mots à la taille de ton chagrin, mais je suis de tout coeur avec toi

Elcy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nadia
Langue pendue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1231
Age : 36
Localisation : Québec - Canada
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Sam 29 Mai - 6:38

xxxxx je pense a vous

_________________

Maman de Jason né le 23 Décembre 2004 - Décédé le 5 Janvier 2005.

Je t'aime mon ange!
Et de Marylou, née le 13 Décembre 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages.royaume.com/nosanges
manou
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Mer 9 Juin - 8:06

ton histoire me rappelle la mienne
mon petit Samy est décédé aussi dans un accident de la route
il faut vous acrocher pour votre ange
douce pensée pour vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnes
Langue pendue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 332
Age : 38
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Dim 13 Juin - 11:43

douce pensée et courage a toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bisounours033.skyrock.com/1.html
babybell
Invité



MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Sam 14 Aoû - 20:13

merci pour ces mots d'encouragements,aprés une année d'anesthésie,on reprend doucement la vie,l'esprit ailleurs,la peur au ventre à chaque fois que je sort de chez moi.
rien ne sera plus jamais comme avant....rien.
bon courage à vous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
manou
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 472
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Lun 16 Aoû - 7:39

comme m'a dit une amie
on a deux vie lorsque ce drame arrive dans notre vie
la premiere avant que notre petit parte et l'autre apres
nous ne serons plus jamais comme avant
plus rien ne sera pareil
bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicelisam
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Mar 14 Mai - 20:00

Le 22 mai 2013, il y aura 40 ans que j'ai perdu ma petite SEVERINE âgée de 21 mois.
40 ans ! j'ai honte d'écrire ça, à vous qui venez de perdre vos enfants.
40 ans ! mais pour moi, c'est hier que ma fille m'a été arrachée.
40ans que je survis avec la certitude de la retrouver lorsque mon heure sera venue, c'est ce qui me soutient.

J'ai perdu ma fille suite à une erreur médicale. Le médecin a confondu "purpura fulminans à ménincocoque" avec une "rubéole" !!! Tout ça parce qu'elle a fait un examen vite fait...parce qu'elle avait faim !!! Ce sont ses paroles qu'elles aurait voulu ne jamais avoir dîtes, mais sorties trop vite de sa bouche ! Aurait-elle vécue s'il n'y avait pas eu d'erreur ? et dans quel état ?

40 ans après : Je souffre toujours autant. Bien sûr, le temps à fait son oeuvre et bien des choses ont changées, il faut bien vivre, mais le manque de ma fille est toujours aussi cruel.

Je souffre aussi car je ne peux parler de SEVERINE avec personne car tout le monde l'a (ou veut) l'oubliée mais moi, je ne veux surtout pas l'oublier. C'est mon enfant au même titre que son frère et sa soeur nés après son décès. Mon coeur de maman ne fait pas de différence.

Mes enfants ne parlent et ne veulent pas entendre parler de leur grande soeur qu'il n'ont pas connue (crainte, peur ?), pourtant mon fils est dans le milieu médical. J'ignore ce qu'ils ressentent car ils refusent catégoriquement d'en parler. Lorsqu'ils étaient jeunes, je pouvais admettre mais maintenant, ils sont adultes. Maintenant que ma fille a une petite fille de 2 ans, je comprends, mais avant... ?

Mon ex-conjoint, n'a même jamais été au cimetière.

Mes amies : "Tu penses encore à ta fille depuis tout ce temps ?" ou bien "Tu as d'autres enfants, ne pense plus à ta fille". Ces réflexions me font autant de mal que celles faites lors du décès telles que "tu es jeune, tu oublieras" ou "tu auras d'autres enfants".

L'amour d'une maman ne se mesure pas en unité de temps. Un enfant, c'est notre chair.
L'idée que mon enfant chérie soit oubliée me terrifie ! Certains comportements de mon entourage me donne l'impression de la perdre une seconde fois.

La perte de ma fille m'a donné beaucoup de force car, ayant vécu le pire, plus rien ne peut m'atteindre autant, mais les dates anniversaires ou les Noël sont toujours aussi pénibles.

A vous qui pouvez me comprendre, je me permets d'ouvrir mon coeur en cette période anniversaire de son départ qui est toujours très difficile à vivre pour moi et si vous pouviez avoir une pensée pour ma petite Puce car elle sera à jamais pour moi, mon Petit Ange Chéri.

Je pense très fort à vous toutes et tous
et de tendres bisous pour tous nos petits Anges qui veillent maintenant sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ella21
Nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 13/08/2014

MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   Ven 15 Aoû - 14:40

c'est un drame sans pareil et je sais que mes mots ne suffiront pas pour atténuer ta douleur mais j'espère que tu trouveras toujours la force pour avancer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [b]entre souffrance et appaisement[/b]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[b]entre souffrance et appaisement[/b]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» Est-ce que votre BC ferme entre Noël et le Jour de l'an?
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» Les sorties entre collègues...
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Décès de mon enfant :: Perte d'un enfant :: Autres-
Sauter vers: